Actualités

Le 29 juillet 2011

CV anonyme

CV anonyme

Le Curriculum Vite anonyme ne doit pas devenir obligatoire.

Le Curriculum Vitae (CV) anonyme n’est pas d’usage systématique dans le recrutement. En effet, seuls 60% des recrutements se font par le biais du CV.

La loi du 31 mars 2006 sur l’égalité des chances a limité la portée de l’expérimentation du CV anonyme aux entreprises de 50 salariés et plus.

L’usage du CV anonyme se heurte à des difficultés pratiques et techniques qui tendraient à aboutir à l’appauvrissement du contenu des CV eux-mêmes.

Ainsi, selon l’enquête qualitative effectuée par POLE EMPLOI, l’âge, l’origine, le lieu de résidence du candidat, l’usage du genre féminin, lieux d’activités et langues parlées constituent des indices sur son état civil.

Par ailleurs, l’évaluation quantitative n’a concerné que les offres collectées par POLE EMPLOI. Il convient de préciser que toutes les entreprises ne passent pas par cet organisme (seulement 43% des entreprises).

Pour autant, cette expérimentation a permis de constater une baisse de la discrimination fondée sur le sexe.

Le CV anonyme rééquilibre également les chances d’avoir un entretien des candidats qui n’ont pas le même âge que les recruteurs, ce qui concerne essentiellement les plus de 50 ans.

Enfin, le CV anonyme a également le mérite de sensibiliser les entreprises au risque de discrimination. Certaines d’entre elles auraient révisé leurs critères.

POLE EMPLOI titre donc les conclusions suivantes :

1. Le CV anonyme a toute sa place parmi les outils de recrutement

2. Le CV anonyme ne doit pas pour autant être rendu obligatoire.

A l’issue de cette étude effectuée par POLE EMPLOI consécutivement à l’expérimentation du CV anonyme, l’élaboration d’un décret d’application de la loi du 31 mars 2006 sur l’égalité des chances obligeant les entreprises de 50 salariés et plus à recourir aux CV anonymes risque de poser des difficultés et semble au demeurant compromise.

 

Taille du texte :
A | A+ | A+